Unit 10.1

Le comparatif d’égalité : As … as

Introduction

Les comparaisons [comparisons] construites avec des adjectifs [adjectives] ou des adverbes [adverbs] servent à comparer des objets, des personnes ou des actions. Elles expriment l’égalité ou l’inégalité qui existe entre ces choses.

Le comparatif d’égalité, la proposition as … as [as … as clause], est utilisé dans ce but.

{Voir la comparaison d’adjectifs et d’adverbes, niveau A1}

Form

On trouve généralement le comparatif d’égalité as … as sous trois formes.

Formes affirmative :
Sujet + verbe + as + adjectif/adverbe + as + objet + …
Sujet + verbe + as + adjectif/adverbe + nom + as + objet + …

Formes négative :
Sujet + verbe + not + as + adjectif/adverbe + as + objet + …
Sujet + verbe + not + as + adjectif/adverbe + nom + as + objet + …

Formes interrogative :
Verbe + sujet + as + adjectif/adverbe + as + objet + …?
Verbe + sujet + as + adjectif/adverbe + nom + as + objet + …?

Example

Pour parler de choses identiques (forme affirmative)

  • This box of biscuits is as big as mine.
  • This restaurant makes food as good as my mum’s.

Pour parler de choses différentes (forme négative)

  • A kilo of potatoes is not as expensive as a kilo of steaks.
  • Her mountain boots are not as cheap as his backpack.

Pour demander des informations sur l’égalité/inégalité

  • Is this box of biscuits as big as mine?
  • Do I have champagne as cold as yours?

Use

On utilise le comparatif d’égalité as … as pour :

  • Pour parler de choses identiques (forme affirmative) ;
  • Pour parler de choses différentes (forme négative) ;
  • Pour demander des informations sur l’égalité/inégalité entre plusieurs choses (forme interrogative).

Summary

Le comparatif d’égalité [comparative of equality], la proposition as … as, sert à mettre en évidence l’égalité ou l’inégalité entre deux objets, personnes ou actions.

La proposition as … as suit les règles de formation des trois formes de phrase (affirmative, négative et interrogative). Dans la proposition as … as elle-même, on commence par le premier as, suivi par un adjectif ou un adverbe puis de l’autre as et d’un objet. On peut aussi mettre un nom après l’adjectif ou l’adverbe.

Par exemple :

— Forme affirmative : « My doll is as lovely as yours. »

— Forme négative : « My doll is not as lovely as yours. »

— Forme interrogative : « Is my doll as lovely as yours?« 

Révisons ce contenu dans la section {Form}. Jetons un coup d’œil à la section {Example} pour voir l’utilisation en contexte.

Exercises


The exercises are not created yet. If you would like to get involve with their creation, be a contributor.



License

English Grammar A2 Level© 2018 par books4languages. Tous droits réservés.